Cycle “Westerns de l’année 1958”: Libre comme le vent, un film de Robert Parrish (1958)

mercredi 19 décembre 2018, 14h30, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

Steve Sinclair est un tireur repenti et coule maintenant des jours paisibles dans son ranch. Son jeune frère Tony, en revanche, ne s’est pas retiré de la vie tumultueuse des affrontements aux revolvers et se vante d’être un roi de la gâchette. Ayant fait la connaissance de la belle Joan Blake, chanteuse dans un saloon, il vient présenter à son frère sa future fiancée. Mais celle-ci comprend vite que Tony a une âme de tueur…

 

 

Cycle “Westerns de l’année 1958”: Le fier rebelle, un film de Michael Curtiz (1958)

mercredi 5 décembre 2018, 14h20, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

David Chandler est devenu muet à la suite d’un choc traumatique. Son père John part à la recherche d’un spécialiste qui pourrait guérir son fils, mais il est pris dans une rixe avec les fils d’Harry Burleigh, éleveur de moutons. Traduit devant le tribunal, il échappe à la prison grâce à l’intervention de Linnett Moore, une veuve dirigeant seule sa ferme, qui recueille Chandler pour un “travail d’intérêt général”. Mais les Burleigh ne comptent pas en rester là…

Ce western, d’excellente facture classique, reste relativement peu connu dans la filmographie de Michael Curtiz, qui retrouve pour la dernière fois Olivia de Havilland (après Capitaine Blood et Les Aventures de Robin des Bois entre autres…). Quant à Alan Ladd, il joue ici avec son propre fils, David Ladd.

Cycle “Joueurs d’échecs”: La diagonale du fou, un film de Richard Dembo (1984)

mercredi 21 novembre 2018, 14h10, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (français)

Pavius Fromm est un jeune génie des échecs, impétueux et provocateur. Lituanien, il a fui son pays et la mainmise soviétique, et réside en Occident. Pour la finale du championnat du monde d’échecs en Suisse, il doit affronter un compatriote bien plus âgé, Liebskind, qui a, lui, le soutien du régime.

Prix Louis Delluc, Oscar du meilleur film étranger, César de la meilleure première œuvre.

 

Cycle “Joueurs d’échecs”: A la recherche de Bobby Fischer, un film de Steven Zaillian (1993)

mercredi 7 novembre 2018, 14h10, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

Ce film retrace les débuts du champion d’échecs américain Joshua Waitzkin. Dans le New York des années 1980, Fred et Bonnie Waitzkin découvrent le talent exceptionnel aux échecs de leur fils Josh. Ils le confient au professeur Pandolfini pour développer les capacités du garçon. Stupéfait des aptitudes de l’enfant, il lui impose une discipline rigoureuse pour en faire un second Bobby Fischer, champion des États-Unis à 14 ans…

 

Cycle “Limites de la Science”: Les Damnés, un film de Joseph Losey (1963)

mercredi 17 octobre 2018, 14h30, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

Simon Wells, un plaisancier américain, fait escale dans une petite ville au sud de l’Angleterre. Il rencontre une jeune femme dans les rues du port, la suit, puis se fait agresser par une bande de blousons noirs commandés par un certain King. Plus tard il retrouve la jeune femme, Joan, qui est en fait la sœur du chef de gang, et s’enfuit avec elle… Poursuivis par King ils se  réfugient dans une grotte à flanc de falaise, où ils pénètrent et découvrent alors d’étranges enfants à la peau glacée, retenus prisonniers . . .

Cycle “Limites de la Science”: La planète des singes, un film de Franklin J. Schaffner (1968)

mercredi 10 octobre 2018, 14h05, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

L’engin spatial américain Icare, parti en 1972 avec à son bord quatre membres d’équipage, traverse l’espace à une vitesse proche de la vitesse de la lumière. Au terme d’un voyage de dix-huit mois, le 25 novembre 3 978 en temps terrestre, le vaisseau s’écrase sur une mystérieuse planète, au cœur d’une région désertique. Les trois survivants du crash, le capitaine George Taylor et les lieutenants John Landon et Thomas Dodge, découvrent très vite que ce monde est peuplé d’hommes primitifs dominés par une race de singes très évolués…

Film culte inspiré du célèbre roman de Pierre Boulle, publié en 1963, ce film connu de nombreuses suites et remakes…

Cycle “Limites de la Science”: La machine à explorer le temps, un film de George Pal (1960)

mercredi 3 octobre 2018, 14h15, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

Inspiré du célèbre roman d’Herbert George Wells, ce film vous transportera de l’année 1899 à l’année 802 701. A cette époque, après trois guerres mondiales, la Terre est devenue paradisiaque. De jeunes gens sans soucis s’ébattent auprès d’un doux ruisseau. De gros fruits pendent immobiles aux branches des arbres, n’attendant que la main qui voudra bien s’en saisir. Tout semble donc aller pour le mieux… Pourtant, un incident se produit: Une jeune femme tombe à l’eau. Emportée par le courant elle va bientôt se noyer, mais personne ne se porte à son secours… Indifférent à sa détresse, chacun la regarde aller au gré du courant. Mais qu’est donc devenue l’humanité? Et qui sont ces Morlocks qui vivent sous terre? Et George parviendra-t-il à retourner dans son époque d’origine?

Cycle “Critique de la Modernité”: Playtime, un film de Jacques Tati (1967)

mercredi 2 mai 2018, 14h00, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1

Dans un Paris ultra-moderne qui commence à ressembler à n’importe quelle ville, le naïf Monsieur Hulot cherche son chef de service, Monsieur Giffard. Il assiste à l’arrivée de touristes étrangers, se perd dans un hall d’exposition de nouveautés technologiques insolites et finit dans un restaurant, “Le Royal Garden”, déjà envahi par des clients alors que les travaux ne sont pas encore terminés…

(pour en savoir plus: dvdclassik)

Cycle “Critique de la Modernité”: Les Temps Modernes, un film de Charlie Chaplin (1936)

mercredi 4 avril 2018, 14h30, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film muet sous-titré en français)

Charlot est ouvrier : sa tache est de resserrer des boulons. Mais les machines, le travail à la chaîne, les cadences infernales le rendent malade… Il abandonne alors son poste et vit d’expédients, quand il fait la rencontre d’une jeune orpheline…

Les Temps Modernes est le dernier film muet de son auteur et le dernier qui présente le personnage de Charlot, lequel lutte pour survivre dans le monde industrialisé.

Le film est une satire du travail à la chaîne et un réquisitoire contre le chômage et les conditions de vie d’une grande partie de la population occidentale lors de la Grande Dépression, imposées par les gains d’efficacité exigés par l’industrialisation des temps modernes.

Charlie commença à préparer le film en 1934, comme son premier film parlant, et alla jusqu’à écrire un script, et expérimenter avec des scènes de son. Cependant, il abandonna vite ces tentatives et reprit un format silencieux avec des effets sonores synchronisés. L’expérience du dialogue confirma sa conviction inébranlable en le fait que la popularité universelle de Charlot serait perdue si le personnage parlait à l’écran. La plupart du film a été tourné à « vitesse silencieuse » soit 18 images par seconde, ce qui, quand il est projeté à la « vitesse sonore » de 24 images par seconde, rend l’action encore plus frénétique. Des copies du film corrigent maintenant ce point. Le tournage du film fut long, débutant le 11 octobre 1934, et finissant le 30 août 1935.

 

Cycle “Rentrée des classes”: Les vingt-quatre prunelles, un film de Keisuke Kinoshita (1954)

mercredis 24 janvier, 31 janvier et 7 février 2018, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en japonais sous-titré en français)

Nous sommes en 1928. La jeune institutrice Hisako Ōishi est nommée dans un petit village côtier de l’île de Shōdoshima dans la mer intérieure de Seto. Elle a l’habitude de faire à vélo la longue distance qui sépare son domicile de l’école située de l’autre côté de la baie, ce qui suscite les médisances des villageois. Un jour, une chute l’oblige à prendre un congé : mais ses élèves, attristés par son absence, décident de faire à pied le long trajet jusque chez elle…

Au fil des ans, le destin des uns et des autres diverge. Les garçons enrôlés comme soldats partent à la guerre, les filles n’ont pas toutes la chance de poursuivre leurs études. Pendant la période militariste l’institutrice, en butte aux pressions de sa hiérarchie, finit par renoncer à l’enseignement. Malgré tous ces événements, les liens avec les élèves de sa première classe restent très forts et lorsque après la guerre elle reprend le travail, elle retrouve devant elle certains de leurs enfants…