Les Ambassadeurs en herbe à l’UNESCO

Les drapeaux

Les drapeaux

Quel point commun y a-t-il entre un jeune homme d’origine coréenne ayant passé toute sa vie au Japon ; une Française connaissant à peine la France pour avoir habité aux Philippines, en Libye et en Indonésie durant toute son enfance, et qui vient de s’installer au Vietnam ; une Française ayant voyagé régulièrement entre la France et le Vietnam avant de s’y installer définitivement; un Franco-Laotien parfaitement bilingue ; une Franco-Chinoise plurilingue étudiant à Tokyo ?

Ce sont nos jeunes ambassadeurs de l’équipe Asie qui représentaient respectivement le Japon, l’Indonésie, le Viêtnam et le Laos dans le cadre de la finale du concours « Ambassadeurs en herbe » qui s’est tenue du 11 au 16 mai au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science, et la Culture à Paris. Représentant la pensée plurilingue et pluriculturelle des établissements de l’enseignement français à l’étranger, dix zones étaient ainsi représentées : l’Afrique de l’Est, l’Afrique de l’Ouest, l’Amérique Centrale, l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe du Nord, l’Europe du Sud, le Maghreb, le Moyen Orient et – bien sûr – l’Asie.

L’équipe d’Asie a été choisie par tirage au sort pour rencontrer celle d’Amérique Centrale. Ce n’était pas un affrontement; plutôt une discussion autour de la question que les deux équipes ont préparée ensemble : Un progrès humain qui déséquilibre la nature est-il véritablement un progrès ?

Laureen Baritel

Laureen Baritel

Pour répondre à cette question le jouteur laotien pour le primaire, a énuméré les façons dont le Laos participe, même si c’est d’une manière limitée, aux émissions de CO2, puis il a expliqué comment ses futures études scientifiques allaient lui permettre de trouver des solutions aux problèmes environnementaux actuels. Ensuite, la jouteuse indonésienne pour le collège, Laureen Baritel, élève depuis peu dans notre lycée à Ho Chi Minh Ville, a expliqué comment la modernisation des pays comme le Laos et l’Indonésie contribuait à des effets déstabilisateurs, telle que la disparation des forêts tropicales. A la suite de ces commentaires le jouteur japonais pour le lycée a interrogé l’idée de progrès en énumérant les conséquences désastreuses dues à l’instabilité du complexe nucléaire au Japon.

Jade Pham

Jade Pham

Après avoir écouté les exposés de leurs camarades, la modératrice Jade Pham, qui représentait notre Lycée Français International Marguerite Duras, et l’Ambassadrice du Salvador ont été chargées d’animer un débat de 10 minutes autour de la problématique étudiée. Leurs questions ont permis aux participants d’élaborer plusieurs solutions. La médiatrice en langue a enfin proposé une synthèse du débat en anglais pour clore celui-ci.

A l’issue des joutes et pendant que les élèves profitaient d’une visite du Canal Saint-Martin, le jury a eu la tâche difficile de choisir un élève par zone pour participer au débat final. C’est le jeune Ambassadeur du Japon qui a été désigné pour représenter l’Asie, et toute notre équipe l’a secondé avec enthousiasme.

Si le concours « Ambassadeurs en herbe 2013-2014 » est achevé, le débat, lui, n’est pas terminé pour autant. Notre équipe projette de continuer la discussion, de retour chez eux, lors de rencontres mensuelles entre élèves issus des différents établissements français à l’étranger, afin de sensibiliser leurs camarades au réchauffement climatique.

La délégation Asie

La délégation Asie

Ces jeunes Ambassadeurs, qui prendront part aux solutions futures apportées aux problèmes climatiques et environnementaux de notre époque, se sont montrés efficaces dans leurs recherches, doués pour comprendre et discuter de problématiques complexes, et originaux dans leurs propositions. C’est non seulement en étudiant les questions posées pendant trois jours à Paris que les élèves se préparent à résoudre les problèmes que nous n’avons pas encore réussi à résoudre, mais aussi en créant des liens, des amitiés et des relations au sein de ce réseau exceptionnel qu’est l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Etranger. Ce sont ces liens, ces amitiés et ces relations qui faciliteront la communication entre nations et peuples dans l’avenir.

Festival Théâtre et Cirque 2014 et inauguration de la salle André Gautier

Affiche festival T&C 2014Chers parents, chers élèves, chers collègues,

Cette année, la 3e édition du Festival Théâtre et Cirque du Lycée aura lieu durant une semaine, du lundi 9 au vendredi 13 juin.
Modestement mais ardemment, cette semaine rendra hommage à André Gautier, grand amateur de théâtre. Une cérémonie aura lieu le lundi 9 juin à 17h30, durant laquelle la salle de spectacle recevra officiellement le nom d’André Gautier. Les élèves de l’option seconde joueront à cette occasion une comédie de Marcel Aymé, Le Minotaure.

Vous êtes bien sûr chaleureusement invités à venir voir vos enfants, élèves, amis, jouer et présenter le fruit d’une riche année de travail. Le calendrier des divers événements scolaires et extra-scolaires ne nous a pas permis d’organiser le festival un samedi comme les années précédentes, mais nous espérons que vous serez nombreux. Nous attirons par ailleurs votre attention sur le fait que ces spectacles ne seront pas présentés le jour de la kermesse, hormis celui de l’atelier primaire.
Vous trouverez ci-dessous le programme de cette semaine :

pdf-icon

Programme

Les enseignants des ateliers théâtre et cirque :
Bernadette Delpieu, Hélène Exbrayat, Alexandre Staiquly et Catherine Weyl

Agrandissement des locaux

Pour répondre à la montée importante des effectifs, un projet d’agrandissement des locaux a été validé par l’AEFE et est en cours de réalisation.

Il s’agit de construire une aile au niveau du secondaire, comprenant 6 salles de classe classiques, comportant chacune 30 places, ainsi que des toilettes.

[metaslider id=618]

Le préau utilisé pour la récréation sera conservé.

L’ouverture de cette nouvelle aile est prévue pour la rentrée 2014.

« La musique c’est ma vie ! »

Comediemusicale28032014 025cccLe vendredi 16 Mai à 18h en salle de théâtre et le samedi 17 Mai à 19h 30 à l’Idécaf, ont eu lieu les deux représentations de la comédie musicale « la musique c’est ma vie ! ».

Vous avez été très nombreux à venir aux deux spectacles et je tiens à vous remercier chaleureusement de vos encouragements et retours très positifs que j’ai pu avoir !

57 élèves du primaire au secondaire, ont participé à ce projet, qui a demandé à tous un travail extraordinaire au quotidien afin de parvenir à un tel résultat.

Tous se sont donnés au maximum durant ces 2 spectacles et le public a pu apprécier le dynamisme, l’esprit d’équipe, l’enthousiasme de tous les élèves à chanter , danser, jouer, et faire vivre cette comédie musicale !

Comediemusicale28032014 023bbbNous serions pas parvenus à un tel résultat, sans l’aide précieuse de plusieurs adultes coopérants à ce projet : M. Aucante, professeur d’Arts-Plastiques, M. Staiquly, professeur d’E.P.S, Mme Neef, professeur de danse, M. Louis, technicien à la régie, M. Chaudemanche, coach pour la mise en scène, et Alexandre Roiné pour son investissement à la régie-lumières.

Merci à tous pour votre soutien et votre participation aux spectacles.

L’objectif de ce projet a été pleinement réussi, puisque tous les élèves, petits et grands réunis dans un seul et même spectacle ont su à la fois être très vite responsables et autonomes pour coordonner tous les tableaux de la comédie mais aussi y prendre beaucoup de plaisir, ce qui est l’essentiel !

Je vous remercie encore pour ce projet qui a remporté un réel succès !

A l’année prochaine pour de nouvelles représentations très différentes sans doute !

Bien Cordialement,

Mme Chaudemanche, professeur de musique.

[metaslider id=602]

Voyage sur l’île de Con Dao

Le groupe de l’enseignement d’exploration Littérature et Société

Le groupe de l’enseignement d’exploration Littérature et Société

Le voyage sur l’île de Con Dao, proposé aux élèves de 2nde de l’enseignement d’exploration Littérature et Société, du 26 au 28 février 2014, avait pour objet d’étude « Con Dao, du bagne à l’île paradisiaque ».

En effet, le cours animé par Mmes Floquet et Sismondi est issu d’un désir commun de travailler sur le Vietnam, pour permettre aux élèves de mieux connaître leur pays d’origine ou d’accueil, tout en croisant les disciplines de la littérature et de l’histoire-géographie. Cet enseignement a également pour vocation de faire découvrir aux élèves des champs professionnels ouverts à la voie littéraire.

Pour ces différentes raisons, Con Dao apparaissait comme une destination riche en possibilités d’apprentissage : pour son contexte historique marqué par l’incarcération avec le fameux bagne Poulo Condor et ses tristement célèbres cages à tigres, du temps de la colonisation puis de la guerre du Vietnam ; pour son essor touristique récent, support d’une réflexion sur l’aménagement durable d’un territoire insulaire et sur la projection de représentations qui transforment l’île prison en une île paradisiaque.
Les élèves ont ainsi été préparés à ce voyage par l’étude de son histoire, par l’analyse de la rhétorique de l’éloge déployée dans les blogs, sites et guides de voyage ; enfin, par la lecture de Riz Noir d’Anna Moï.

Les articles que vous allez lire, reportage, reportage-phot et interview, sont le fruit de l’apprentissage acquis et de l’expérience vécue.
S.Sismondi et V.Floquet

 

pdf-icon pdf-icon pdf-icon
Le bagne Reportage Six Senses

 

Les maths en tête !

Concours Castor

Concours Castor

Les épreuves écrites du Bac du Brevet approchent à grands pas, et, comme chaque année, ces échéances retiennent une grande part de notre attention.

Permettons-nous néanmoins de nous arrêter sur quelques rendez-vous qui ont marqué cette année 2013-2014, en particulier, dans le domaine des mathématiques.

Il y a de bonnes raisons à cela : nous avons en effet eu le plaisir de voir nos lycéens participer avec importante ferveur à différents concours et se distinguer partout où ils étaient engagés !

Concours Castor

Théorème des quatre couleurs

Théorème des quatre couleurs

Ce concours, dont les épreuves en ligne se sont déroulées au mois de novembre, vise à faire découvrir l’informatique et les sciences du numériques à nos élèves en les faisant réfléchir sur des problèmes de logique, et sur l’étude d’algorithmes. Il s’inscrit donc parfaitement dans l’évolution des programmes de mathématiques, ou apparaissent, au lycée, des notions de programmation et de codage.

Dans cette 3ème édition organisée au lycée, les élèves avaient, par exemple, à colorier un vitrail, de sorte que deux “pièces” voisines ne soient pas d’une même couleur (Les spécialistes y reconnaîtront une application du « théorème des quatre couleurs », premier théorème de l’histoire des mathématiques ayant nécessité un ordinateur pour être validé !)

Dans la catégorie 6ème-5ème, nous retiendrons le remarquable classement de l’équipe formée de Lucie Ebel et Bao Nhi Nguyen. Avec 200 points possibles sur 205, elles se sont classées à la 84ème place, sur près de 83 000 participants !

Notons également que d’autres participants ont été distingués par les organisateurs du concours :

Raphael Menez et Axel Vibert, 325èmes sur 82722 en 6ème-5ème
John Rémi Guyant et Huu Tan Mai, 332èmes sur 59492 en 4ème -3ème
Jules Charreau et Victor Phan, 415èmes sur 59492 en 4ème-3ème.

Olympiades

Les Olympiades Académiques de Mathématiques sont ouvertes chaque année aux meilleurs élèves de 1ère. Les épreuves écrites de 4 heures, programmées au mois de mars, proposent des problèmes de difficultés très relevées. D’une certaine manière, il s’agit déjà, pour les candidats, d’avoir un avant-gout de ce que seront les concours de recrutement des grandes écoles après le Bac !

Lucie Simoneau s’est illustrée de façon brillante en remportant dans la série L le premier prix de la zone Asie-Pacifique. Nous la félicitons chaleureusement pour cette consécration.

Dans la série S, nous saluons la participation de Bao Nghi Ho dont la copie a retenu l’attention du jury et a obtenu une mention honorifique.

La course aux nombres

Des finalistes de la Course aux Nombres

Des finalistes de la Course aux Nombres

Ce concours organisé à l’échelle des établissements du réseau AEFE propose aux élèves de résoudre mentalement 30 problèmes courts en 7 minutes. Il concerne tous les élèves du CM2 jusqu’à la 2de

Après quelques semaines d’entraînement, une phase éliminatoire a désigné les 5 meilleurs élèves de chaque niveau pour une finale où un vainqueur a été désigné. Ce dernier a ensuite été classé parmi les autres représentants des lycées de la zone.
En 5ème, nous avons eu la joie de voir Quynh Huynh s’imposer comme championne d’Asie ! Nous la congratulons pour ce titre de lauréate.

A l’honneur également, Edouard Wotawa a été désigné vice-champion en 3ème, tandis que Huu Tan Mai (4ème) et Christine Truong (2de) ont terminé sur la troisième marche du podium.

Des finalistes de la Course aux Nombres

Des finalistes de la Course aux Nombres

En figurant dans les palmarès des concours scientifiques et littéraires nos élèves confirment l’excellence de leur niveau… Cette réussite est également celle de toutes celles et tous ceux, qui ont participé avec enthousiasme à ces événements, dont le niveau était parfois très proche des accessits et qui ont créé les conditions d’une bénéfique émulation.

Une remise de prix et de diplômes, mettra à l’honneur tous les élèves titrés au mois de juin

Exposition des élèves du lycée, option art plastique

L'affiche

L’affiche

Du 18 au 26 avril, les 17 élèves ayant choisi l’option art plastique au lycée, ont exposé des travaux sur le thème de l’autoportrait.

Leurs productions ont été exposées à Ho Chi Minh ville à la galerie « the Observatory ».
L’artiste plasticienne Sandrine Llouquet a accompagnée les élèves dans le rôle de commissaire. Elle a résumé cette expérience par la présentation ci-dessous

« Deviens ce que tu es. »

Ce pourrait être à cet aphorisme cher à Nietzsche que répondent en chœur les élèves en option art plastique du second cycle du Lycée International Marguerite Duras.

Avec ce “On y travaille” tantôt sérieux, tantôt léger, ils expriment leur situation d’êtres en devenir et affirment leur individualité à un moment charnière de leur vie.

 

[metaslider id=389]

Dernières années de lycée, premiers choix décisifs et premiers pas vers une nouvelle étape de leur existence qui devra correspondre à un idéal pas encore tout à fait clair peut-être…

Les élèves de M. Aucante se sont donc interrogés sur eux-mêmes, ont tenté de se définir en tant qu’individus au sein de leur famille, de leur lycée, de leur ville et de leur culture, en commençant par lister leurs J’aime, je n’aime pas à la manière d’un George Perec.

Ils ont revisité leur enfance, posé à plat les idées, les choses et les êtres qui leur sont chers… comme on le fait souvent à la veille d’une étape importante. Penser/Classer* donc, puis écrire, dessiner, expérimenter les techniques, choisir, réaliser… ce fut là leur méthode – puisqu’on parle de travail…

Au final les 17 élèves ont revisité la tradition de l’autoportrait de façon réaliste ou en s’essayant à la caricature à travers différents mediums comme le dessin et la céramique ou encore la vidéo, l’installation et la performance – une façon aussi de nous rappeler qu’il existe d’autres manières de se donner à voir à l’heure du selfie.

Ils nous offrent ici le portrait touchant d’une jeunesse entre deux cultures, un portrait frais et tendre, parfois naïf, parfois grave mais où l’humour et la dérision ont toujours leur place.

*George Perec, Penser/Classer

Sandrine Llouquet, artiste plasticienne.

Soirée du Centenaire de Marguerite Duras

Jeudi 8 mai, 19h00 : Soirée du Centenaire de Marguerite Duras

M. Duras enfant

M. Duras enfant

Le 4 avril 1914 naissait à Gia Ðinh – à quelques kilomètres de notre lycée – Marguerite Donnadieu, fille d’enseignants, qui allait devenir une des figures les plus marquantes des Lettres françaises du XXème siècle sous le pseudonyme de Marguerite Duras.

Depuis le 17 mai 2011, le lycée français international porte fièrement son nom ; Il était donc tout naturel qu’il s’associe aux nombreuses manifestations officielles organisées en France comme à l’étranger pour le centenaire de sa naissance.

Aussi une soirée-hommage est-elle prévue le jeudi 8 mai prochain à 19 heures en salle de spectacles, en collaboration avec le Consulat général de France. Le programme proposera, outre un rappel de la vie de l’écrivaine, la projection du dernier film de Marguerite Duras : Les Enfants,coréalisé en 1985 avec son fils Jean Mascolo et Jean-Marc Turine. Interprété avec une grande finesse par des acteurs issus pour certains de l’équipe d’Alain Resnais (André Dussollier et Pierre Arditi), ce film met en jeu sur un mode énigmatique et humoristique le thème du rapport de l’enfance au savoir : Ernesto, 7 ans dans un corps d’adulte, ne veut plus aller à l’école…

Le film sera précédé par un court-métrage expérimental, tout entier construit autour de la voix de Marguerite Duras récitant un poème d’une rare beauté, par des extraits choisis de ses œuvres que liront des élèves de 1ère, et par une proposition musicale interprétée au violoncelle par une élève de 3ème.

Une exposition de photos inédites sera également visible dans le hall d’accueil et la soirée se clôturera par un verre de l’amitié.

Nous comptons sur votre présence et sur celle de vos enfants pour la réussite de cette célébration.

" La Musique c’est ma vie!" Comédie musicale

Chers parents,
Le Vendredi 16 Mai à 18h, au théâtre du lycée, aura lieu la comédie musicale intitulée ” La Musique c’est ma vie!”jouée, chantée et dansée par les élèves du lycée Marguerite Duras. 57 élèves ont participé à ce travail de toute une année, des classes du Primaire jusqu’au Lycée.
L’entrée est gratuite.
affiche400
Le texte a été purement inventé, seules les chansons pour la plupart choisies par les élèves, sont des reprises en général, relativement connues et illustrant les différents genres musicaux à travers les différentes époques de l’histoire de la musique…
Ce spectacle sera donné également le lendemain, le samedi 17 Mai à 19h 30 à l’Idécaf. ( salle de concert – entrée gratuite également).
Nous espérons tous vous voir très nombreux pour cette comédie musicale pleine de vie, pour danser et chanter à cœur joie!
Merci.
A très bientôt,
Mme Chaudemanche, Professeur de musique.
Đêm nhạc – kịch « Âm nhạc là cuộc sống của tôi »
Thưa quý phụ huynh,
Thứ sáu ngày 16/05 lúc 18h, tại phòng sân khấu của trường sẽ diễn ra chương trình nhạc – kịch với chủ đề « Âm nhạc là cuộc sống của tôi »,
57 em học sinh từ cấp tiểu học đến trung học của trường Marguerite Duras đã cùng tập luyện trong suốt năm học cho đêm diễn này,
Rất hân hạnh kính mời quý phụ huynh,
Chương trình bao gồm những phần diễn kịch với lời thoại do các em sự sáng tác, và những bản nhạc mà phần lớn do học sinh tự chọn để trình diễn – là những tác phẩm được nhiều người biết đến, thể hiện những loại hình âm nhạc qua những thời kỳ khác nhau trong lịch sử âm nhạc..
Chương trình sẽ được diễn lại lần thứ hai vào ngày hôm sau, thứ bảy ngày 17/05 lúc 19h30 tại khán phòng Idecaf (vào cửa tự do).
Rất mong sẽ có nhiều phu huynh đến với đêm nhạc đầy nhựa sống này, cùng xem và cùng hát với các em bằng tất cả tình yêu âm nhạc của mình,
Xin cám ơn và hẹn gặp lại quý phụ huynh,
Cô Chaudemanche, giáo viên môn Âm nhạc

Concours Encre d’Asie 2014

Au Lycée Français International Marguerite Duras, deux écrivains sont nés !

Théo Mahintach et Maë Robert. Retenez bien ces noms-là : il y a de fortes chances pour que vous entendiez encore parler de leur plume dans les années à venir ! En effet, du haut de leurs treize ans, ces deux jeunes auteurs viennent de remporter respectivement le 1er et le 2ème prix du concours « Encre d’Asie 2014 ».

IMG_2714_encreasie

1er prix, Théo Mahintach (5ème B)

Créé par le Lycée Français de Singapour en 2008 et ouvert aux élèves de cinquième des établissements du réseau de l’AEFE sur la zone Asie-Pacifique, ce concours poursuit deux objectifs : valoriser les élèves qui aiment écrire ; et donner aux plus réticents l’envie de raconter. Adhérant totalement à ce projet, le Lycée Français International Marguerite Duras y participe fidèlement chaque année.

Sujet du concours 2013-14 : « Dans la tradition du récit de voyage, imaginez l’aventure d’un voyageur qui part à la découverte de l’Asie. » Dans le droit fil du programme de français en cinquième (l’étude d’un récit de voyage), il est devenu l’occasion d’un travail d’expression écrite au long court. Durant deux mois, à raison d’une heure par semaine, les élèves de 5ème A et 5ème B ont ainsi composé en classe leur récit de voyage, en suivant les étapes de l’étude poursuivie en parallèle du Livre des Merveilles de Marco Polo, commerçant vénitien, premier explorateur du monde oriental au XIIème siècle.

Ainsi, les élèves ont-ils dû successivement écrire, sur le modèle de ce texte référent : le portrait du voyageur, avec toute latitude sur le choix de l’époque ; la description d’une peuplade rencontrée au cours du voyage, agrémentée d’un dialogue avec un indigène ; l’éloge d’un lieu visité ; et enfin le récit de trois journées passées dans le pays traversé. La créativité, l’imagination et le talent littéraire de chacun ont fait le reste pour mettre en forme ces différentes « pièces ».

IMG_2712_encreasie

2ème prix, Maë Robert (5ème A)

Parmi toutes les copies des élèves, leur professeur de français, Mme Sismondi, a départagé les meilleures de chaque classe avant de les soumettre à un jury composé de professeurs du lycée qui avait pour tâche de ne retenir que deux productions. Les nouvelles de Théo et de Maë ont fait l’unanimité. Elles ont ainsi été envoyées au mois de janvier 2014 au Lycée français de Singapour où un jury a confirmé le choix de ces lauréats. Ils seront publiés dans un recueil, comprenant également les autres nouvelles sélectionnées sur la zo

ne, qui figurera dans les rayons du CDI du Lycée. Deux articles sont également prévus, sur le site du Lycée Français de Singapour et dans le journal Asia.

Le Lycée Marguerite Duras est honoré par ce succès. Théo et Maë donneront une lecture de leur nouvelle, en salle de spectacle, devant leurs camarades de 6ème et de 5ème, lors de la remise des prix de journaux de lecture, organisée par M. Giard le jeudi 12 juin. A cette occasion ils recevront eux-mêmes une récompense spéciale de la part du Lycée. Mais à présent, place à un autre type de prose : je vous laisse le plaisir de découvrir ces nouvelles…

S.Sismondi

pdf-icon pdf-icon
L’or noir Le soleil du Levant