Concours Encre d’Asie 2014

Au Lycée Français International Marguerite Duras, deux écrivains sont nés !

Théo Mahintach et Maë Robert. Retenez bien ces noms-là : il y a de fortes chances pour que vous entendiez encore parler de leur plume dans les années à venir ! En effet, du haut de leurs treize ans, ces deux jeunes auteurs viennent de remporter respectivement le 1er et le 2ème prix du concours « Encre d’Asie 2014 ».

IMG_2714_encreasie

1er prix, Théo Mahintach (5ème B)

Créé par le Lycée Français de Singapour en 2008 et ouvert aux élèves de cinquième des établissements du réseau de l’AEFE sur la zone Asie-Pacifique, ce concours poursuit deux objectifs : valoriser les élèves qui aiment écrire ; et donner aux plus réticents l’envie de raconter. Adhérant totalement à ce projet, le Lycée Français International Marguerite Duras y participe fidèlement chaque année.

Sujet du concours 2013-14 : « Dans la tradition du récit de voyage, imaginez l’aventure d’un voyageur qui part à la découverte de l’Asie. » Dans le droit fil du programme de français en cinquième (l’étude d’un récit de voyage), il est devenu l’occasion d’un travail d’expression écrite au long court. Durant deux mois, à raison d’une heure par semaine, les élèves de 5ème A et 5ème B ont ainsi composé en classe leur récit de voyage, en suivant les étapes de l’étude poursuivie en parallèle du Livre des Merveilles de Marco Polo, commerçant vénitien, premier explorateur du monde oriental au XIIème siècle.

Ainsi, les élèves ont-ils dû successivement écrire, sur le modèle de ce texte référent : le portrait du voyageur, avec toute latitude sur le choix de l’époque ; la description d’une peuplade rencontrée au cours du voyage, agrémentée d’un dialogue avec un indigène ; l’éloge d’un lieu visité ; et enfin le récit de trois journées passées dans le pays traversé. La créativité, l’imagination et le talent littéraire de chacun ont fait le reste pour mettre en forme ces différentes « pièces ».

IMG_2712_encreasie

2ème prix, Maë Robert (5ème A)

Parmi toutes les copies des élèves, leur professeur de français, Mme Sismondi, a départagé les meilleures de chaque classe avant de les soumettre à un jury composé de professeurs du lycée qui avait pour tâche de ne retenir que deux productions. Les nouvelles de Théo et de Maë ont fait l’unanimité. Elles ont ainsi été envoyées au mois de janvier 2014 au Lycée français de Singapour où un jury a confirmé le choix de ces lauréats. Ils seront publiés dans un recueil, comprenant également les autres nouvelles sélectionnées sur la zo

ne, qui figurera dans les rayons du CDI du Lycée. Deux articles sont également prévus, sur le site du Lycée Français de Singapour et dans le journal Asia.

Le Lycée Marguerite Duras est honoré par ce succès. Théo et Maë donneront une lecture de leur nouvelle, en salle de spectacle, devant leurs camarades de 6ème et de 5ème, lors de la remise des prix de journaux de lecture, organisée par M. Giard le jeudi 12 juin. A cette occasion ils recevront eux-mêmes une récompense spéciale de la part du Lycée. Mais à présent, place à un autre type de prose : je vous laisse le plaisir de découvrir ces nouvelles…

S.Sismondi

pdf-icon pdf-icon
L’or noir Le soleil du Levant