Cycle "Coupable ou innocent?": Quai des orfèvres, un film de Henri-Georges Clouzot (1947)

mercredi 7 janvier 2015, 14h15, pour le secondaire et le primaire

 

Jenny Lamour, petite chanteuse de cabaret, a de grandes ambitions. Mais elle est mariée à Maurice Martineau, son pianiste accompagnateur, et le couple se querelle fréquemment à cause la jalousie de Maurice.

Quand Jenny décide de s’attirer les faveurs du vieux Brignon, un homme riche qu’elle croit pouvoir utiliser afin de se lancer dans le cinéma, Maurice, furieux, profère des menaces

de mort à l’égard du vieillard ; et lorsqu’il apprend que ce dernier a donné rendez-vous à sa femme à son domicile, il se confectionne hâtivement un alibi et débarque chez lui avec l’intention de le tuer. Or, quand il arrive chez lui, c’est déjà fait…

De cette banale histoire de meurtre, sur fond de jalousie et d’arrivisme, Clouzot parvient à tirer un nouveau chef-d’œuvre. Sa mise en scène est toujours aussi tranchante qu’un rasoir, et sa peinture des personnages toujours aussi âpre et lucide, mais également humaine. Louis Jouvet, dans le rôle de l’inspecteur Antoine trouve ici son rôle le plus grand, et sans doute le plus humain.