Cycle "Privés de paroles": Miracle en Alabama, un fillm de Arthur Penn (1962)

mercredi 26 novembre 2014, 14h20, pour le secondaire et le primaire

En 1962, Arthur Penn réalise un film : « Miracle en Alabama » ou « The Miracle Worker » tiré d’une histoire vraie et d’après le livre de Helen Keller. Avant ce film, il avait monté sur ce thème la pièce de théâtre de William Gibson inspirée du même auteur.

Ce film est un véritable chef d’œuvre tourné en noir et blanc, qui nous plonge en 1887, en Alabama, et nous met en contact direct avec des personnages d’une extrême authenticité. Il est difficile de ne rester que spectateur, les sentiments sont forts, les situations violentes et intenses.

Toute l’histoire commence une nuit: une petite fille est très malade, les parents sont inquiets, c’est un bébé de 6 mois qui vient d’avoir une congestion cérébrale. Le médecin assure qu’elle vivra. Sa mère lui parle, rassurée, l’embrasse, l’enfant ne réagit pas, semble ne pas entendre, ne pas voir. La mère hurle « captain, captain ! » Son mari se précipite, elle lui annonce « elle ne voit pas ! elle n’entend pas ! ». Il balance une lampe-tempête au-dessus du berceau, le secoue. Il hurle « Helen ! Helen ! Helen ! », en vain…

À l’âge de onze ans, elle montre des capacités étonnantes mais également un comportement des plus dévastateurs. La vie devient difficile avec elle, générant des tensions dans le milieu familial. Il est enfin décidé de faire venir à domicile, de Boston, une enseignante de l’école Perkins qui reçoit des enfants aveugles. Ce sera Anne Sullivan, qui fut aveugle et devenue malvoyante, qui va mener une véritable lutte pour amener Helen à comprendre ce que sont les mots et à pouvoir les exprimer.

(source: cairn.info)

(en savoir plus sur le film: fiche du cinemalefrance)