Cycle "Westerns de l’année 1955": L’Homme qui n’a pas d’étoile, un film de King Vidor

mercredi 4 février 2015, 14h20, pour le secondaire et le primaire

“Le cow-boy Dempsey Rae et le jeune Jeff, qui l’accompagne, sont engagés par Reed Bowman, séduisante propriétaire de ranch. Celle-ci laisse ses vaches vagabonder dans les herbages voisins, ce qui irrite leur propriétaire, Cassidy ; ce dernier décide de poser des barbelés. Dempsey, jadis blessé par des barbelés, s’y oppose ; mais l’irruption du violent Steve Miles le fait changer de camp…

(…) Il s’agit bien d’un grand western, fertile en rebondissements, qui réunit, sur un rythme trépidant, quelques grands thèmes chers à son ­auteur. (…) La mise en scène

multiplie les trouvailles, et les ­dialogues ne manquent pas d’humour. La composition de Kirk Douglas, marquée par une tragédie passée mais toujours ­empreinte d’ironie, est absolument époustouflante. Ce qui ne devait être qu’un petit film tourné en trois semaines est ­devenu un classique du genre…”

(d’après Aurélien Férenczi)

(pour en savoir plus: lumière.org)