De l’École Colette au Lycée Duras

Le 113 HBT

Le 113 HBT

L’École Française Colette de Hô Chi Minh-Ville, telle qu’elle existe aujourd’hui, s’est établie dans les locaux du 124 Cach Mang Thang Tam dès 1977. Pendant deux années scolaires de 1975 à 1977 les classes ont dû se déplacer tour à tour de l’ancienne école Colette rouge, rétrocédée par la France aux autorités vietnamiennes en avril 1975, à la cité Larégnère puis ensuite à l’Institut Français.

La petite villa du 124, précédemment résidence du Conseiller commercial affecté à Saïgon, M. LANG, abrita jusqu’en 1990 une dizaine d’élèves, principalement franco-vietnamiens, restés sur le territoire dans l’attente de rentrer en France. Les classes avaient recours au CNED.

cf. ci dessous l’article de Serge CAO, Directeur de l’École Colette en 1990, “École Française Colette : renaissance ou renouveau” tiré du BULLETIN DE LIAISON DE L’AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM – Décembre 1991

Avec l’ouverture du Vietnam vers le monde extérieur en 1989, les effectifs de l’école connaissent dès septembre 1990 un essor remarquable suite à l’arrivée et à l’implantation d’entreprises françaises à Hô Chi Minh-Ville. Quelques chiffres en témoignent :28 élèves en 1990, 377 en 2000 et plus de 600 en 2010.

Cette hausse constante des effectifs place la petite école devant des problèmes urgents de locaux. Dès 1990, des travaux de réfection de la villa et d’aménagement de la cour de récréation ont été effectués. Par la suite, l’école a bénéficié de plusieurs travaux d’aménagement :

  • Le 124 CMTT

    Le 124 CMTT

    1991/1992 construction de 3 salles de classe au rez-de-chaussée, et situées sur la droite de la villa principale.

  • 1992/1993 construction de 3 salles de classe à l’étage (même emplacement)
  • janvier 1994 installation dans la cour de l’école d’un « algéco » afin de faciliter le dédoublement des classes 6è et 5è.
  • 1994/1995 construction de 4 salles de classe situées derrière la villa. De septembre à décembre 1994, cinq salles de classe à l’IDECAF ont été louées à l’intention des collégiens et lycéens. Inauguration de ces 4 nouvelles salles en février 1995
  • été 1995 rénovation et réaménagement de la villa principale – 2 salles supplémentaires (prolongement de salle de CE.1-A actuelle sur le balcon et installation d’un bureau pour le directeur, récupéré sur la « devanture »).
  • été 1996 construction/location de 4 salles de classe et d’une salle « administration » dans l’enceinte de l’Ecole Normale d’Application vietnamienne située dans le 5è arrondissement. Ces quatre salles ont servi pendant deux années scolaires aux élèves du collège, les lycéens étant restés sur le site du 124. Un surveillant assure l’encadrement des élèves et les aspects relationnels entre la direction de l’école Colette et celle de l’école vietnamienne
  • 1998 avec l’accord du Ministère des Affaires Etrangères – rénovation du bâtiment du 30 Pham Ngoc Thach où logeait auparavant une partie des personnels du Consulat Général de France à Hô Chi Minh-Ville. Mise en service de ce bâtiment en septembre 1998 qui abrite désormais tous les élèves du secondaire qui bénéficient pour la première fois d’un laboratoire performant équipé par l’UGAP et d’un CDI informatisé. Installation d’un secrétariat Collège-Lycée.
  • Parallèlement à ces travaux de construction et toujours dans le souci d’assurer la mission de service public relative à l’éducation, les demandes de passage des classes en enseignement direct ont été faites au fil des ans :

    • septembre 1992 passage en direct des classes CP et CE.1
    • septembre 1993 passage en direct de la classe de CE.2
    • septembre 1994 passage en direct des classes CM.1 et CM.2
    • septembre 1995 passage en direct des classes 6è et 5è
    • septembre 1996 passage en direct des classes 4è et 3è
    • septembre 1997 passage en direct de la classe de Seconde
    • septembre 2000 passage en direct des classes de 1ère et Terminale.

    Le personnel s’étoffe et se renforce au fur et à mesure de l’évolution des effectifs, et on compte aujourd’hui près de 50 enseignants.

    Au milieu des années 2000, la croissance des effectifs rend urgent la construction d’un nouvel établissement. En juillet 2006 Monsieur Dao Anh Kiet, vice directeur du service des ressources naturelles et de l’environnement et Madame Michelle Villate, proviseur de l’École Colette et représentante de l’AEFE, signent le contrat de location du terrain devant accueillir le futur lycée.

    En 2009 une grande consultation est lancée pour choisir le futur nom du lycée : ce sera Marguerite Duras.

    En septembre 2010 a lieu la première rentrée dans l’établissement, qui est officiellement inauguré le 17 mai 2011.