Exposition des élèves du lycée, option art plastique

L'affiche

L’affiche

Du 18 au 26 avril, les 17 élèves ayant choisi l’option art plastique au lycée, ont exposé des travaux sur le thème de l’autoportrait.

Leurs productions ont été exposées à Ho Chi Minh ville à la galerie « the Observatory ».
L’artiste plasticienne Sandrine Llouquet a accompagnée les élèves dans le rôle de commissaire. Elle a résumé cette expérience par la présentation ci-dessous

« Deviens ce que tu es. »

Ce pourrait être à cet aphorisme cher à Nietzsche que répondent en chœur les élèves en option art plastique du second cycle du Lycée International Marguerite Duras.

Avec ce “On y travaille” tantôt sérieux, tantôt léger, ils expriment leur situation d’êtres en devenir et affirment leur individualité à un moment charnière de leur vie.

 

[metaslider id=389]

Dernières années de lycée, premiers choix décisifs et premiers pas vers une nouvelle étape de leur existence qui devra correspondre à un idéal pas encore tout à fait clair peut-être…

Les élèves de M. Aucante se sont donc interrogés sur eux-mêmes, ont tenté de se définir en tant qu’individus au sein de leur famille, de leur lycée, de leur ville et de leur culture, en commençant par lister leurs J’aime, je n’aime pas à la manière d’un George Perec.

Ils ont revisité leur enfance, posé à plat les idées, les choses et les êtres qui leur sont chers… comme on le fait souvent à la veille d’une étape importante. Penser/Classer* donc, puis écrire, dessiner, expérimenter les techniques, choisir, réaliser… ce fut là leur méthode – puisqu’on parle de travail…

Au final les 17 élèves ont revisité la tradition de l’autoportrait de façon réaliste ou en s’essayant à la caricature à travers différents mediums comme le dessin et la céramique ou encore la vidéo, l’installation et la performance – une façon aussi de nous rappeler qu’il existe d’autres manières de se donner à voir à l’heure du selfie.

Ils nous offrent ici le portrait touchant d’une jeunesse entre deux cultures, un portrait frais et tendre, parfois naïf, parfois grave mais où l’humour et la dérision ont toujours leur place.

*George Perec, Penser/Classer

Sandrine Llouquet, artiste plasticienne.