Intervention de l’artiste Freddy Nadolny-Poustochkine

Les élèves de seconde sont engagés cette année dans le concours de court métrage, organisé par le lycée de Kuala Lumpur.

Afin de maîtriser la narration et de développer le story-board, outil clé pour la création d’un film, les élèves ont bénéficié des conseils de l’artiste Freddy Nadolny-Poustochkine.

Freddy est illustrateur de BD, graphiste, et carnettiste. Il a été sélectionné l’année dernière au programme de résidence d’artiste « Villa Saigon », organisé par le consulat de France.

Chaque groupe d’élèves avaient préparé un premier scénario, écrit, filmé ou dessiné sur le thème imposé « La vie dans notre ville en 2050». Freddy à donné des conseils pour améliorer leurs productions, sur le cadrage, le rythme, … en montrant des exemples, mais aussi sur la cohérence du récit.

Les 3 heures ont été trop courtes pour approfondir d’autres éléments comme le séquençage des scènes ou même la lumière.

A l’issue de l’atelier les élèves ont voté pour sélectionner les deux scénarios qui seront mis en œuvre afin de participer au concours.

 

Freddy est revenu pour travailler le point de vue dans la couleur avec les élèves de première : ils ont exploré la thématique du point de vue au premier trimestre.

L’angle de vue, le regard du créateur et du spectateur, la vision politique, l’image surréaliste, la représentation dans la publicité,… Mais aussi la couleur.

Comment exprimer un point de vue à travers la couleur ?

Comment choisir sa palette ?

Après une présentation rapide du travail de Freddy et de quelques peintres utilisant la couleur de manière originale, tous les élèves se sont répartis en trois groupes dans l’espace du lycée.

Crayons, gouache ou aquarelle à la main, ils ont saisis l’espace des jardins du lycée, en explorant les possibilités d’une palette réduite à quelques couleurs.

Freddy à donné des conseils avisés en tournant dans les trois groupes.

L’atelier s’est terminé par une mise en commun de l’ensemble des travaux, commentés par l’artiste.