Projet d’evaluation

Projet d’évaluation d’établissement 2021-2022

 

Cadrage national :
Note de service du 28 juillet 2021 instaurée par le décret n°2021-983 du 27 juillet 2021 et par
l’arrêté du 27 juillet 2021. Cette note est applicable à compter de la session 2022

Ressources :
Guide sur l’évaluation des apprentissages des élèves dans le cadre de la réforme du lycée général
et technologique
https://eduscol.education.fr/2688/nouveau-lycee-general-et-technologique-guide-de-l-evaluation

 

Dans le prolongement et en complément de la note de service « Modalités d’évaluation des
candidats à compter de la session 2022 » du 28 juillet 2021 publiée au Bulletin officiel du 29 juillet, le
projet d’évaluation du lycée français international Marguerite Duras doit être validé en conseil
pédagogique et présenté en conseil d’établissement.
Il fait mention, dans le cadre d’une communication simple et claire, des procédures retenues par
l’établissement en matière de moyennes trimestrielles et annuelles.
Il prend en compte la suppression des évaluations communes dont la conséquence est l’intégration,
à la hauteur de 40 % dans le baccalauréat, des notes des bulletins scolaires de première et de
terminale pour l’ensemble des disciplines du tronc commun (en dehors du français et de la
philosophie) et l’enseignement de spécialité non poursuivi en terminale.
Ce projet vise à conforter l’égalité de traitement des élèves au sein de l’établissement. Il concerne le
cycle terminal du parcours de l’élève au lycée.

Les objectifs généraux
• Renforcer de manière cohérente et équitable la place du contrôle continu en cycle terminal
• Permettre à l’élève de structurer ses apprentissages et préparer son entrée dans
l’enseignement supérieur.

Les principes généraux : une politique commune de l’évaluation
Le lycée s’engage à pratiquer trois types d’évaluation :

  • L’évaluation diagnostique qui a pour objet de connaître le niveau de maîtrise des
    connaissances, des compétences, des capacités des élèves, en début d’année scolaire ou en
    début d’une nouvelle séquence d’apprentissage ; elle peut faire l’objet d’une note indicative
    mais qui n’a pas vocation à entrer dans la moyenne de l’élève.
  • L’évaluation formative qui prend sa place en cours d’apprentissage. Elle permet à l’élève de
    se situer dans l’acquisition des connaissances, des compétences et des capacités, grâce aux
    appréciations régulières portées par l’enseignant, afin de progresser
  •  L’évaluation sommative qui atteste un niveau de maîtrise des connaissances, des
    compétences et des capacités des élèves et se situe au terme d’un temps d’apprentissage
    spécifique.

Les modalités de l’évaluation retenues par l’établissement
Les modalités retenues pour le lycée Marguerite Duras ont fait l’objet de plusieurs demijournées de réflexion entre les enseignants qui ont permis de définir les axes de la politique
d’évaluation propres à l’établissement :

  • Une volonté de mettre l’évaluation au service de la réussite de l’élève en proposant des
    devoirs variés, tant sur le fonds que sur la forme en explicitant les attendus et les corrections,
    et les axes de progression.
  • – La possibilité donnée à l’élève de pourvoir mesurer régulièrement l’acquisition de ses
    connaissances, ses compétences et ses capacités, en lien avec les objectifs de programmes et
    des attendus de la fin du cycle terminal, repris de manière synthétique dans le Livret scolaire
    du lycée (LSL). Cette disposition concerne tout autant les compétences langagières écrites et
    orales, que celles qui préparent notamment à la certification numérique.
  • Pour être représentative, une moyenne doit être construite à partir d’une pluralité de notes,
    au moins 3 par trimestre pour les disciplines du tronc commun et des spécialités, 2 pour les
    options ou l’Education morale et civique
  •  Une clarification est apportée sur le nombre de devoirs trimestriels, le plagiat ou la fraude.
    Ainsi tout devoir non fait sera systématiquement rattrapé. En dernier recours, le chef
    d’établissement pourra convoquer ponctuellement un élève pour faire une évaluation qui
    sera comptabilisée dans sa moyenne trimestrielle. Toute fraude ou plagiat sera sanctionné
    par un 00/20 (voir point II.4.2 du règlement intérieur)
  • Une place toute particulière sera accordée à l’oral pour contribuer à la préparation de l’élève
    à l’oralité et donc au Grand oral, et cela au sein de tous les enseignements et de toutes les
    situations d’apprentissage et éducatives.
  •  Le respect pour toute évaluation dans le cadre du contrôle continu des adaptations tels que
    définis dans les aménagements pour les élèves en situation de handicap : plans
    d’accompagnement personnalisés (PAP), des projets d’accueil individualisé (PAI) ou des
    projets personnalisés de scolarisation (PPS), dans les conditions prévues par la
    réglementation.

 

Projet d’évaluation d’établissement 2021-2022 –  LfiDuras – pdf
Annexe 1 – Déclinaison par discipline_LFI Duras.pdf