Cycle “Marcel Pagnol”

Marcel Pagnol (1895 – 1974) est « né dans la ville d’Aubagne, sous le Garlaban couronné de chèvres, au temps des derniers chevriers » (La Gloire de mon père) Fils d’Instituteur, Marcel Pagnol fut d’abord répétiteur d’Anglais, surveillant d’externat, professeur d’Anglais, puis auteur de quelques pièces de théâtre, dont le célèbre Marius, avec l’acteur Raimu dans le rôle de César, qui lui apportera la gloire. En 1929, suite à la projection d’un des premiers films parlants, Broadway Melody, il est si bouleversé qu’il décide de se consacrer au cinéma. Nous proposons dans ce cycle quelques uns de ses grands films, d’avant ou d’après guerre, qui constituent à leur manière une galerie de portraits inoubliables et profondément humains. Vous pourrez retrouver l’univers provençal de Pagnol en lisant ses romans, dont certains comme Manon des Sources furent écrits non avant mais après les films.

André Bazin écrit au sujet de Marcel Pagnol dans Qu’est-ce que le cinéma ?: « L’accent ne constitue pas, chez Pagnol, un accessoire pittoresque, une note de couleur locale, il est consubstantiel au texte et, par là, aux personnages. Ses héros le possèdent comme d’autres ont la peau noire. L’accent est la matière même de leur langage, son réalisme. Aussi, le cinéma de Pagnol est tout le contraire de théâtral, il s’insère par l’intermédiaire du verbe dans la spécificité réaliste du cinéma.[…] Pagnol n’est pas un auteur dramatique converti au cinéma, mais l’un des plus grands auteurs de films parlants.»

 

Regain, un film de Marcel Pagnol (1937) – Mercredis 28 avril et 5 mai 2021, 14h15,
pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en français)

Un petit village de Haute-Provence n’a plus que trois habitants… mais peut-être reprendra-t-il vie, si du moins Panturle parvient à trouver une femme ?

 

 

La Femme du Boulanger, un film de Marcel Pagnol (1938) – Mercredis 5 et 12 mai 2021, 14h15,
pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en français)
Dans un village de Haute-Provence, le nouveau boulanger découvre un beau matin que sa femme s’est enfuie avec un berger… il ne peut plus faire le pain !

 

 

Manon des Sources, un film de Marcel Pagnol (1952) – Mercredi 19 et 26 mai 2021, 14h05,
pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en français)
Manon décide de se venger de ceux qui furent responsables de la mort de son père : elle détourne la source qui alimente le village en eau potable…

 

 

Cycle “DROLES D’ANIMATIONS”

Mercano le Martien, un film de Juan Antin (2002) –
Mercredi 3 mars 2021, 14h30
, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en espagnol sous-titré en français)

 Un jour, l’animal domestique de Mercano le Martien est tué par une sonde venue de la Terre. Irrité, le Martien décide d’aller sur cette planète pour y faire une réclamation. Il arrive à Buenos Aires, où personne ne fait attention à lui.

En 2002, Mercano, le Martien remporte le Prix du public au Festival international du film de Catalogne de Sitges. En 2003, le film remporte le Condor d’argent du Meilleur film d’animation aux Récompenses de l’association des critiques de films argentins.

 

 

 

 

The Tune, un film de Bill Plympton (1992) –
Mercredi 10 mars 2021, 14h30
, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en anglais sous-titré en français) 

 Del est un jeune compositeur qui cherche en vain l’inspiration pour écrire le “tube” qui fera de lui une star et lui permettra d’épouser sa chère et tendre Didi, timide secrétaire chez Mega Music. Alors qu’il se rend chez son producteur qui lui a lancé un ultimatum, Del perd son chemin et se retrouve à Flooby Nooby. Dans cette curieuse ville musicale, il va rencontrer des personnages surprenants parmi lesquels un chien imitateur d’Elvis, un conducteur de taxi sans nez qui grogne le blues, des hamburgers dansant le quadrille, des surfers californiens se déhanchant frénétiquement ou l’un des plus étranges gourous new-age jamais vus au cinéma.

Matt Groening, créateur des Simpson, déclara au sujet de ce film : « Stupéfiant et extraordinaire ! The Tune est le Yellow Submarine des années 90. Bart se gondolerait de rire. »

Cycle “Linda Darnell”

Née en 1923 dans une famille pauvre du Texas, Linda Darnell connaît une carrière précoce et fulgurante à Hollywood. Son grand-père étant cherokee, elle hérite d’une beauté exotique qui lui vaut souvent des rôles de mexicaine, d’indienne ou d’eurasienne… Elle tournera pour les plus grands réalisateurs, notamment Henry HathawayDouglas SirkRené ClairOtto PremingerPreston SturgesRobert WiseJohn Ford, ou Joseph Mankiewicz, avec qui elle entretiendra une passion tumultueuse. La fin de sa carrière est assombrie par l’alcoolisme et elle meurt tragiquement en 1965, à 41 ans, dans un incendie accidentel, qui se déclare chez elle alors qu’elle regardait à la télévision l’un de ses anciens films.

Les trois films qui suivent se proposent d’illustrer la variété des genres dans lesquels elle s’illustra.

Les Rebelles de Fort Thorn, un western de Robert Wise (1950) – Mercredi 16 décembre 2020, 14h20pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en anglais sous-titré en français)

Amnistiés, soixante prisonniers confédérés, commandés par le colonel Tucker, partent combattre les Indiens. Le commandant du fort, Kenniston, est un ennemi du Sud, dur et amer. Tucker tente de gagner sa confiance, afin d’organiser la désertion de ses hommes… (Avec Joseph Cotten et Jeff Chandler)

Infidèlement vôtre, une comédie américaine de Preston Sturges (1948) – Mercredi 6 janvier 2021, 14h10pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en anglais sous-titré en français)

Un chef d’orchestre en est persuadé : sa femme le trompe ! Alors qu’il dirige un concert, il imagine trois manières de la tuer, au gré de l’inspiration que lui apportent les musiques de Rossini, Wagner et Tchaïkovski. La salle est en délire : jamais le chef d’orchestre n’a semblé aussi habité par sa partition ! Ne reste plus qu’à mettre le crime en pratique…

Ambre, un film de cape et d’épée de Otto Preminger (1947) – Mercredis 13 et 20 janvier 2021, 14h30, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en anglais sous-titré en français)

Au XVIIe siècle, Ambre St Clare, une belle jeune femme très ambitieuse mais de condition modeste, est prête à tout pour gravir rapidement les échelons de l’ascension sociale. Elle sera déchirée entre l’amour qu’elle porte à Bruce Carlton et ses ambitions. Banni d’Angleterre, Bruce part précipitamment laissant Ambre enceinte et sans argent. Jetée en prison car criblée de dettes, elle s’évade grâce à Black Jack Mallard, met au monde son fils dans les bas fonds de Londres, et peu à peu, elle saura remonter la pente…

Ce mélodrame historique et romantique est présenté en deux séances, dont la deuxième sera suivie d’un documentaire biographique sur la carrière de Linda Darnell.

Cycle “Westerns de l’annee 1950”

Au début des années 1950, les indiens commencent à avoir un rôle positif dans les westerns américains. Autrefois ennemi à abattre, rusé, insaisissable et cruel, voici maintenant l’indien doué d’une âme sensible et victime de l’injustice. Les trois films qui suivent témoignent de cette tendance nouvelle.

La Porte du Diable, un film d’Anthony Mann – Mercredi 18 novembre 2020, 14h30pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en anglais sous-titré en français)
Au XIXe siècle, un sergent-major de l’armée nordiste, d’origine shoshone, est de retour dans son village natal à la fin de Guerre de Sécession, au cours de laquelle il a été décoré de la Médaille d’honneur. Il découvre que le sort de son peuple, qui vivait en paix avec les habitants du village voisin, s’est aggravé et que lui-même est un citoyen américain de seconde zone, dépourvu à cause de ses origines, de tout droit civique. Quand le Wyoming devient un territoire, les Indiens perdent leur droit à la propriété, tandis que de nouveaux colons blancs arrivent de l’Est. Attirés et excités par un avocat démagogue, ils décident d’occuper les terres des Indiens, qui sont contraints de se défendre par les armes.
La Porte du diable est l’un des premiers westerns, avec La Flèche brisée sorti la même année, prenant parti pour les Indiens.
Rio Grande, un film de John Ford – Mercredi 26 novembre 2020, 14h10pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en anglais sous-titré en français)
Il s’agit du dernier volet de la trilogie que le réalisateur consacra à la cavalerie américaine – après Le Massacre de Fort Apache (1948) et La Charge héroïque (1949) – dans laquelle John Wayne joue à chaque fois.
Une patrouille de l’armée américaine rentre au fort, mal en point après avoir livré combat contre des Indiens. Le lieutenant-colonel York qui la mène, enrage de n’avoir pu poursuivre l’ennemi qui s’est réfugié au Mexique, de l’autre côté du Rio Grande mais il a bientôt un autre problème. En effet, son fils, dont il apprend l’échec à son examen d’entrée à West Point, vient d’entrer dans la garnison en tant que simple soldat. Peu après, la mère du soldat York arrive dans la garnison avec la détermination d’arracher son fils à l’armée.

Le film illustre un aspect de la conquête de l’Ouest. La cavalerie américaine repousse vers l’ouest et le sud les tribus autochtones, les Apaches.

 
La Flèche brisée, un film de Delmer Daves – Mercredi 9 décembre 2020, 14h30, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en anglais sous-titré en français)
Ce film relate l’histoire vraie de la rencontre entre le chef apache Cochise et l’américain Tom JeffordsBroken Arrow s’inspire d’un roman écrit par le journaliste Elliott Arnold qui, grâce à une documentation d’historien et d’anthropologue, écrivit Blood Brother en 1947, un roman historique autour de la vie du chef apache Cochise.

En Arizona, en 1870, la guerre fait rage entre les Blancs et les Apaches. Ex-éclaireur pour l’armée de l’Union, désormais chercheur d’or, Tom Jeffords se rend à Tucson, appelé par le colonel Bernall. En chemin, il soigne un jeune Apache qui a été blessé par des soldats. Le garçon lui donne un talisman pour le remercier, quand quelques Apaches surgissent mais laissent la vie sauve à Jeffords. Un moment immobilisé, celui-ci assiste impuissant à l’embuscade improvisée que les Apaches tendent à des Blancs qui sont massacrés ou torturés. Les Apaches le laissent partir sans lui faire de mal…

Le film est décrit par certains comme un document ethnologique de la population indienne. Le cinéaste s’est rendu plusieurs fois en personne dans le camp des Navajos Hopi.

Delmer Daves, en s’inspirant du roman Blood Brother, ne désigne ni les Américains ni les Indiens comme ” méchants de services ” contrairement à la majorité des westerns de l’époque. Dans le film, les deux camps comportent différentes personnalités et donc différentes approches par rapport au conflits qui les opposent. Certains préfèrent l’armistice ( CochiseJeffordsHoward ) tandis que d’autres refusent de faire confiance à leurs ennemis et optent pour la violence ( Geronimo et Ben Slade )

Comme le résume le réalisateur à Bertrand Tavernier dans Amis américains : “L’on trouvait des salauds chez les Blancs, mais aussi des types recommandables, de même qu’il y avait des Indiens faméliques mais aussi des hommes en qui l’on pouvait avoir confiance. Une vérité première… À partir de ce moment, Hollywood cessa de peindre les Indiens comme des sauvages”

Cycle “Satyajit Ray”: La Trilogie d’Apu

Cycle “Satyajit Ray”: La Trilogie d’Apu

 

Akira Kurosawa, le grand cinéaste japonais, déclara à propos du cinéma de Satyajit Ray: “Ne pas avoir vu le cinéma de Ray revient à exister dans le monde sans avoir vu le soleil ou la lune”. Fort de cette recommandation, nous proposons donc La Trilogie d’Apu:

 

La Complainte du sentier, 1955 –  mercredi 7 octobre 2020, 14h30 (1ere partie) et mercredi 14 octobre 2020, 14h30 (2ème partie), pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en bengali, sous-titré en français)

Dans le Bengale des années 1920 vit une famille pauvre : la jeune Durga est obligée de voler des pommes chez les voisins… Premier film de Satyajit Ray, ce film fait partie de la liste des 50 films à voir avant d’avoir 14 ans établie par le British Film Institute !

Prix du document humain au Festival de Cannes 1956

 

L’invaincu, 1956 – mercredi 21 octobre 2020, 14h05, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en bengali, sous-titré en français)

Ce second volet de la Trilogie est centré sur la vie du jeune Apu, dont la famille s’est installée en ville. Mais pour pouvoir aller à l’école, et continuer sa scolarité à Calcutta, il faut faire des sacrifices…

 

Le Monde d’Apu, 1959 – mercredi 11 novembre 2020, 14h15, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (film en bengali, sous-titré en français)

Troisième volet de la Trilogie. Apu est maintenant adulte et rêve de devenir écrivain. Mais à la suite d’étranges circonstances, voilà qu’il se marie et devient à son tour père de famille…

Cycle “Loups animés”: 3 courts-métrages

mercredi 22 mai 2019, 14h20, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1

Le Conte des contes, de Iouri Norstein (1979) – Les souvenirs et les images enfouies d’un artiste ressurgissent à la faveur une berceuse traditionnelle russe… Sacré Meilleur film d’animation de tous les temps aux Olympiades de l’animation à Los Angeles en 1984.

Le loup gris et le petit chaperon rouge, de Gari Bardine (1990) – Libre adaptation musicale en pâte à modeler, qui revisite le célèbre conte de Perrault à la lueur de l’Histoire contemporaine. Premier prix du jury du festival international du film de Los Angeles en 1991

Pierre et le loup, de Suzie Templeton (2009) – Un petit garçon courageux, aidé par un oiseau farceur et un canard rêveur, cherche à attraper un loup menaçant. Une splendeur visuelle, adaptée du conte musical de Serge Prokofiev… Oscar du meilleur court-métrage d’animation

Cycle “Romains en difficulté”: La Chute de l’Empire Romain, un film de Anthony Mann (1964)

mercredis 24 avril et 8 mai 2019, 14h05, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

Ce long film relate les derniers moments de l’empereur et philosophe romain Marc Aurèle et les débuts du règne de son fils sanguinaire et violent Commode.

C’est un film d’action et de réflexion qui parle des débuts et des causes du déclin de l’Empire romain, à une période où l’Empire est encore à son apogée, rayonnant de l’Orient méditerranéen à l’Occident jusqu’au nord de l’Europe. C’est aussi l’histoire des rivalités au sein de la famille impériale et des généraux qui entourent l’empereur. Le film aborde le courage, l’honneur, l’amour, l’amitié, la fidélité, la convoitise, la jalousie, le doute, la fourberie, l’excès, la folie, la stratégie, le pouvoir toujours en quête de puissance et d’efficacité, et les conséquences de cette perte progressive ou violente de puissance. C’est enfin à travers l’histoire de l’empereur Marc-Aurèle et son fils Commode le récit du gouvernement difficile d’un empire au bord de l’abîme politique, social, économique et militaire.

(source: Wikipédia)

Cycle “Romains en difficulté”: Spartacus, un film de Stanley Kubrick (1960)

mercredis 27 mars et 3 avril 2019, 14h05, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

En 73 av JC, Spartacus, un esclave thrace, est remarqué par le riche propriétaire d’une école de gladiateurs, qui le rachète et entreprend d’en faire son champion. Mais il parviendra à prendre la tête d’une rébellion qui prendra tant d’ampleur que l’on s’en émeut au Sénat et que l’on décide d’envoyer l’armée romaine contre elle…

Salluste, Tite-Live et plus tard Plutarque ont raconté la geste de Spartacus, avant que Stanley Kubrick, après d’autres cinéastes moins connus, n’en fasse l’adaptation magistrale où s’illustra Kirk Douglas en révolté intraitable.

Cycle “Charlie Chaplin”

mercredi 20 février 2019, 14h30, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1
Le Kid (1921), précédé de Charlot rentre tard (1916)
Le Kid  est le premier long-métrage de Charlie Chaplin : La mère d’un jeune enfant, ne pouvant le nourrir, décide de l’abandonner dans la voiture d’une famille fortunée. Charlot ne sait pas encore qu’il devra faire la nourrice…
 ~ NB: mercredi 27 février, pas de séance ~
mercredi 6 mars 2019, 14h30, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1
Le Cirque (1928), précédé de Charlot Policeman (1917)
Le Cirque est le quatrième long-métrage de Charlie Chaplin: Charlot est pris en chasse par un policier et se réfugie sous le chapiteau d’un cirque en pleine représentation… Il en deviendra l’attraction principale, et s’éprend d’une belle écuyère …
mercredi 13 mars 2019, 14h10, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1
La Ruée vers l’or (1925) précédé de Charlot s’évade (1917)
La ruée vers l’or est le troisième long-métrage de Charlie Chaplin: Charlot, chercheur d’or dans le grand nord, est tenaillé par la faim. Il trouve refuge dans une cabane, où ne tarde pas à le rejoindre le terrible Big Jim !

Cycle “Handicapés”: My Left foot, un film de Jim Sheridan (1989)

mercredi 23 janvier 2019, 14h15, pour le Secondaire et le Primaire à partir du CM1 (anglais sous-titré en français)

L’histoire vraie de Christy Brown, né en 1932 à Dublin et atteint de paralysie spasmodique. À l’âge de neuf ans, il arrive à contrôler son pied gauche et se met à peindre. Encouragé par le docteur Eileen Cole, de la clinique spécialisée où il suit une thérapie, il fait d’énormes progrès. Puis il tombe amoureux de celle-ci.

(source: Wikipédia)